Catalogue

Recevez l'actu mensuelle

  • L'Actualité des bibliothèques de Sèvremoine n°1 / Janvier 2020 S'inscrire
  • L'Actualité des bibliothèques de Sèvremoine n°2 / Février 2020 S'inscrire

Suivez nous sur

Partager "Lien Facebook" sur facebookPartager "Lien Facebook" sur twitterLien permanent

Astuce retour des documents

À toute heure : la boîte de retours !

Lire l'article complet
Partager "Retour des documents" sur facebookPartager "Retour des documents" sur twitterLien permanent

Commune nouvelle Sèvremoine

Le site de votre commune Sèvremoine

Bibliopôle 49

Le site de la bibliothèque départementale

faceb-anjou

Le blog des discothécaires de Maine-et-Loire : leurs coup de coeur, en écoute.

Cinéma Le Familia

Votre cinéma de proximité pour toutes les sorties nationales, et aussi : des ciné-débats, le Mois du Film Doc', les rendez-vous Ciné Bambin, Ciné Senior,... Cinéma classé arts et essai.

Passage culturel

La librairie généraliste de Cholet
AccueilCritique

Critique

 

La tristesse des éléphants (Jodi Picoult)

note: 5Un roman polyphonique émouvant et captivant ! Claire - 17 septembre 2019

Jenna, adolescente, recherche sa mère, une scientifique qui étudiait le processus du deuil chez les éléphants, disparue dix ans auparavant, la laissant seule avec sa grand-mère. Elle est convaincue qu'elle ne l'a pas abandonnée volontairement, et qu'elle est toujours vivante. Déterminée et débrouillarde, elle va réussir à convaincre une voyante-médium sur la touche, et un détective privé ex-flic chargé de l'enquête, de l'aider pour obtenir la vérité, à tout prix. On est saisi, happé, jusqu'à la dernière page, par cette histoire aussi émouvante que surprenante. Un roman sur le deuil, qui démontre que la prodigieuse mémoire des éléphants n'est pas un mythe !